Accordons une prime aux AVS !

Monsieur le président, chers collègues,

Il existe une profession qui ne bénéficie d’aucune prime, d’aucune indemnité spéciale, ce sont les AVS (auxiliaires de vie sociale).

Pourrions-nous envisager d’aider, par l’intermédiaire d’une indemnité exceptionnelle liée au confinement, ces employés ?

Cela permettrait de ne pas précariser ces AVS qui sont rémunérés au SMIC et qui en ont dû, par exemple, pendant cette période de COVID 19, acheter eux-mêmes tout le matériel nécessaire au protocole sanitaire. Nous nous sommes rendus compte avec cette crise combien toutes ces personnes sont importantes pour les Morbihannais les plus fragiles.

Je vous remercie.

Ghislaine LANGLET

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK