Attribution d'une prime aux agents, quelle vision porte-t-on du service public ?

Monsieur le président, chers collègues,

Avec ce bordereau, la collectivité attribue à ses agents une prime exceptionnelle. Nous ne pouvons qu’approuver et valider cette disposition. Les agents de ce département agissent, ils rendent concrètes les dispositions que nous votons dans cet hémicycle.

Si je me réjouis de ce « plus » offert à chaque agent, je m’interroge néanmoins sur le sens collectif de cette prime et ses motivations.

S’il s’agit de reconnaitre le professionnalisme et les compétences des agents, très bien. J’y suis totalement favorable. Mais ce bordereau ne le mentionne nullement, c’est dommage.

Je crois plutôt que la logique est autre. Vous parlez de « performances, bons résultats ». Ce vocable renvoie au monde de l’entreprise laquelle dégageant des bénéfices, les reverse à ses salariés.

Mais sommes-nous une entreprise ? notre collectivité a-t-elle vocation à être rentable ? je ne le pense pas.

Notre vocation est de fournir le meilleur service public possible sur l’ensemble du territoire notamment en matière sociale. L’objectif c’est que chaque morbihannais, accède aux mêmes droits et mêmes dispositifs où qu’il habite.

Et que sous-entend la notion de « bons résultats » ? c’est la première place au classement des départements les mieux gérés selon BFM ? mais pour quels services publics ?

Si cela signifie une dotation de -5 millions sur 3 ans pour les associations, des baisses dans les budgets de prévention, une stagnation du budget consacré aux actions d’insertion, un retard conséquent sur les foyers de vie… Faire des économies, toujours plus, voilà les bons résultats.

Enfin, j’invite tous les acteurs œuvrant dans le domaine du social, du culturel, de l’éducatif à déposer leurs dossiers qui ne manquent ni d’intérêt ni d’innovation. La bonne santé financière de ce Département (justifiant cette prime) nous permet d’être ambitieux. Je propose en effet que nous puissions inscrire des lignes budgétaires consacrées à l’innovation dans chacune de nos politiques.

Elle est parfaitement méritée par chaque agent du Département. La logique sous-tendant me dérange profondément. La prime sera certainement dans les journaux demain, un bon coup de communication. Mais cette mesure ne doit pas être l’arbre qui cache la fôret.

Gaëlle LE STRADIC

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly