Autonomie des personnes âgées et handicapées

Monsieur le président, chers collègues,

 

Concernant notre politique de solidarité d’accompagnement de nos ainées et personnes en situation d’handicap,

 

(Je rappelle que la LOI ASV repose sur 3 piliers que sont :

  • L’anticipation de la perte d’autonomie
  • L’adaptation globale de la société au vieillissement
  • L’accompagnement de la personne en perte d’autonomie

Avec un contenu assez dense soit :

  • Plus de justice sociale et de protection
  • L’accompagnement des personnes âgées dans leurs parcours de vie
  • Le choix du modèle de l’habitat
  • Le Soutien des proches aidants)

Première question pratique

Concernant l’augmentation significative de l’APA, avez-vous rattrapé le retard de mise en œuvre quant au versement direct aux bénéficiaires ?

Pour exemple, l’attente de la revalorisation du plafond mensuel d’1 personne très dépendante (gir 1) est de 30% de, soit + 400€.

Autant dire que nous sommes attendus !

Rappelons que l’Etat nous a déjà versé les enveloppes financières qui concerne : 4,5M€ pour l’APA2 ; 3,5M € pour la revalorisation APA ; 780 086 € pour le droit au répit ; 256 028 € pour la revalorisation salariale.

 

Deuxième question de méthode et de débat concernant le nouveau schéma autonomie

La méthode :

Ce nouveau schéma autonomie tant attendu pour 2017 est lancé que ce mois de juin, tous les partenaires sont mis à contribution cet été pour le finaliser à la rentrée de septembre, nous regrettons que notre groupe d’élus n’ait pas été convié à cette réflexion…

Je mettrais cet incident sur le compte de la précipitation…

 

Le débat

Dans le schéma, vous souhaitez garantir une offre d’aide à domicile satisfaisante

Monsieur le président, nous souhaitons que vous alliez plus loin que la simple satisfaction

Posez sérieusement votre vision politique sur l’accompagnement de nos ainées !

Le maintien à domicile c’est une réelle activité économique aussi

103 structures

3000 emplois pour environ 10000 personnes accompagnées

Entre 2020 ET 2040, il faudra s’attendre à une forte augmentation du nombre de personnes âgées de plus de 80 ans…il faut s’y préparer ! sans souligner malheureusement la fragilité socio-économique déjà marquée pour 13% de nos ainées morbihannais…(1008€ en 2017)

Nous nous inquiétons sur les équilibres budgétaires des saad, ils ne sont pas pérennes, la tarification du cd n’est pas suffisante…la part des charges du personnel est trop forte, nous devons accompagner ces gestions, considérer la précarité des emplois, accompagner fortement l’encadrement et la formation…

Il serait dommageable que pour minimiser les prestations d’aide à domicile jugées trop couteuses…que les services d’aide à domicile publique notamment accompagnent que certains bénéficiaires et certains types d’interventions

Remettez à plat les plans d’aides et leurs critères dans les évaluations.

Sur les autres axes, nous y reviendrons à la rentrée…

 

Je vous remercie.

 

 

Karine RIGOLE

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly