Création de foyers de vie

Monsieur le président,

 

En ma qualité de membre de la Commission 3, enfance-famille, je souhaite, tout comme notre groupe, exprimer notre regret d’avoir été écartés des travaux relatifs au nouveau schéma autonomie.

 

Nous regrettons aussi que nos propositions de collaboration soient restées lettre morte.

 

Je saisis quand même l’opportunité de ce rapport, pour évoquer un sujet prioritaire pour notre groupe: la création de foyers de vies.

 

Le Conseil départemental est pleinement compétent en la matière. Beaucoup trop de jeunes âgés de plus de 20 ans, sont maintenus en IME en attendant que des places se libèrent dans des structures adaptées à leur âge et à leur handicap (Amendement CRETON).

Certes, la création d’IME qui dépendent de l’ARS est nécessaire comme nous le disait hier un de nos collègues « on va droit dans le mur », mais le besoin est beaucoup plus fort concernant la création de foyers de vie, qui permettront de débloquer la situation.

 

Lors de la restitution du 1er juin, vous l’avez dit : il y a plus de 150 amendements CRETON. Sachant qu’il faudra au moins 4/5 ans pour la création de foyers de vies, nous serons bien au-delà de 150 jeunes d’ici quelques années. Il faut en être en conscient et pensez à l’avenir.

 

C’est le moment d’agir. Monsieur le président, il faut mettre l’argent sur la table !

 

A moins que nous voulions ignorer les conséquences dramatiques pour les familles ?

 

Aujourd’hui, nombreuses d’entre-elles sont désemparées et ont besoin de cette solution.

 

Monsieur le Président, la situation est urgente. La construction de nouveaux établissements doit être lancée rapidement.

 

Je vous remercie.

Ghislaine LANGLET

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK