Return to site

Dépenses des établissements et des services - Karine RIGOLE

Monsieur le Président, chers collègues,

Dans le cadre de ce bordereau, nous nous interrogeons sur ces objectifs annuels d’évolution de dépenses.

1 % sur les services d’aides à domicile.

Ce qui cohérent avec la revalorisation de 1 % des budgets grâce à la nouvelle loi ASV (adaptation à la loi au vieillissement)

0.80 % pour les personnes âgées

Une augmentation de 0.30 depuis 2015 : cela aurait pu être mieux. Les efforts de gestion en établissements sont une pression quotidienne pour les personnels qui accompagnent nos ainés dans leur prise en charge.

0 % en faveur des personnes en situation de handicap

Taux 0 pour demander encore et encore aux associations des efforts.

C’est une mauvaise nouvelle. Les efforts de gestion sont constants et quotidiens et de plus en plus difficiles à envisager dans ce secteur

Avec ces faibles taux, comment avoir l’ambition de porter des projets pour les Morbihannais âgés et en situation de handicap ?

Nous nous abstiendrons.

Je vous remercie.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly