Fiscalité du Département

Monsieur le président,

Le Morbihan fait-il mieux que ses voisins en matière de Solidarité, d’accompagnement des allocataires du RSA ou des personnes âgées ? La réponse est non. Le Morbihan est-il en avance en matière d’investissement dans les collèges publics par rapport à ses voisins ? La réponse est non.

Notre groupe ne veut pas demander plus aux contribuables Morbihannais qui bénéficient déjà du taux le plus bas parmi les Départements bretons, mais nous souhaitons le maintien du taux actuel, qui est conforme aux besoins de notre territoire.

La perte de recettes liée à la baisse du taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties sera d’environ 3,5 millions d’euros pour notre collectivité. Pour mémoire, il y a environ 230 000 ménages propriétaires en Morbihan.

Monsieur le président, posons individuellement une question simple à tous les Morbihannais propriétaires :

Préférez-vous que le Conseil départemental baisse en moyenne de 15€ sur l’année la taxe foncière pour les propriétaires, ou qu’il emploie 3,5 millions d’euros pour accompagner l’Université Bretagne Sud, réaménager les tarifs des services d’aide à domicile pour nos aînés, soutenir des programme alimentaires sur les territoires, développer l’innovation dans la charge des personnes fragiles ?

La réponse peut vous paraitre surprenante, mais la majorité des personnes que nous avons interrogées souhaitent une bonne utilisation de ces 3,5 millions d’euros. Nous souhaitons une utilisation collective qui bénéficiera in fine à tout le monde.

Sur cette base, nous nous abstiendrons sur ce bordereau.

Gaëlle LE STRADIC

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK