Return to site

Florence PRUNET / Espaces naturels et activités de nature

Monsieur le président, Chers collègues,

 

Je souhaite intervenir au sujet de ce rapport consacré aux espaces naturels et activités de nature.

Lors de la réunion de la commission 5 mercredi 8 décembre, j'ai posé une question concernant le partenariat entre le Département et l'association Bretagne vivante. Il m'a été répondu qu'il n'y avait plus de partenariat ! Pourquoi ? Parce que « le fonds de commerce » de Bretagne Vivante serait basé uniquement sur les recours en justice. Je cite ce qui a été dit par des élus de votre majorité lors de cette réunion.

 

Il me semble essentiel d'y revenir et impératif de rappeler à l'assemblée quelques éléments.

 

Bretagne Vivante est une association de connaissance, de protection et d'éducation à l'environnement. Agréée et reconnue d'utilité publique, elle a développé un réseau de 120 sites protégés. Elle a aussi, au fil des années, développé un partenariat extrêmement fructueux  avec le Conseil Départemental autour d'objectifs communs. Ces objectifs communs comportent 4 volets qu'il est utile de rappeler ici :

- connaissance du patrimoine naturel départemental,

- gestion des espèces ou des espaces à fort enjeu patrimonial sur des terrains classés Espaces Naturels Sensibles – ENS,

- communication, sensibilisation et éducation à l'environnement,

- expertise scientifique et assistance technique auprès du Conseil Départemental pour le service ENS.

 

L'action de Bretagne Vivante est donc très large. Elle a un véritable rôle de sentinelle et d'ambassadeur de la nature et de l'environnement sur l'ensemble de la région et du département du Morbihan.

 

Bretagne Vivante intervient en co-responsabilité dans  la gestion de plusieurs ENS (Marais de Séné, Tourbières de Sérent) avec le département, les communes ou encore le conservatoire du littoral). Elle est régulièrement sollicitée par les syndicats mixtes des bassins versants qui n’ont pas la compétence technique suffisante pour répondre aux demandes de l’Etat. Bretagne Vivante a des compétences techniques reconnues qui sont indispensables pour la gestion des ENS.

 

Remettre en cause un partenariat fructueux au motif d'un recours juridique engagé par cette association dans le but de faire respecter les lois est difficile à admettre. Je rappelle que la gestion des ENS est une compétence obligatoire des départements.

 

Une reprise des discussions et un maintien des engagements pris par le Département lors de la signature de la Convention nous semblent indispensables. Je suis certaine que c'est le souhait de nombreux Morbihannais, de nombreux élus et de nombreuses collectivités du département. Il faut retrouver le chemin du dialogue avec cette association et éviter les blocages.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly