Return to site

Gaëlle LE STRADIC / Politique en matière de gestion des ressources humaines

Monsieur le Président, Chers Collègues,

Notre analyse faite lors de la précédente session de novembre, dédiée aux orientations budgétaires se confirme encore aujourd’hui : toujours pas de démarche de votre part, pour créer un dialogue social réel, constructif et respectueux.

Rien entre votre majorité et les représentants syndicaux. Rien concernant la représentation des élus de notre groupe au sein des instances paritaires.

A propos du personnel, vous confirmez votre choix de la rigueur. Face à cela, nous voulons être vigilants concernant la qualité du service public.

Notre première mission c’est la Solidarité, ce qui a été confirmé et renforcé par la loi NOTRe. Mais, au regard de votre démarche uniquement gestionnaire de notre collectivité, nous craignons les conséquences pour les Morbihannais bénéficiant des moyens dédiés à l’insertion professionnelle, les personnes âgées, les personnes handicapées, et les personnes en situation de fragilité.

Pour exemple, en 2015, certains CMS ont vu tripler leur nombre de demandes de rendez-vous. La réponse : en 2016, des plages horaires d’accueil du public restreintes. Que pensez alors du service rendu ?

La situation des agents de maintenance des collèges suscite également interrogation. Les décisions sont actées : des équipes mobiles vont se constituer à la rentrée et concerneront l’ensemble des bâtiments du Département. La presse s’est fait écho récemment des inquiétudes des parents d’élèves, des personnels enseignants sur la qualité maintenue dans les collèges.

Pire encore, si nous prenions en compte le projet actuel de suppression de postes de fonctionnaires portée par le candidat des Républicains, couplé à votre logique actuelle, cela ferait quadrupler la baisse des effectifs. Et dans ce calcul, on parle d’un statut, visiblement irritant pour certains. Mais il s’agit avant tout de compétences, de métiers. Pour le Département, on parle d’assistantes sociales, d’éducateurs spécialisés, de psychologues, d’agents de maintenance, d’agents des routes. Un personnel au plus près des usagers et dont l’essence même est d’offrir un service public de qualité !

Les perspectives sont inquiétantes !

Le personnel de cette collectivité, quelque soit son rôle et sa place dans l’organigramme, doit être considéré comme un maillon essentiel de nos actions. L’action publique est une action noble et essentielle en ces temps de division et de repli et nos agents en sont les meilleurs garants.

Donc, nous le redisons, une bonne santé financière au dépend des agents et de la qualité du service public, non merci.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly