Infrastructures routières

Monsieur le Président, chers collègues,

Je tenais à revenir sur la question de la réutilisation de l’enveloppe des 5 M€ du budget des infrastructures routières, consécutive à l’arrêt des travaux de contournement de Locminé à la suite d’un jugement du tribunal administratif de Rennes.

Ces gros travaux ne reprendront qu’à la suite de l’obtention d’un nouvel arrêté d’autorisation « loi sur l’eau », avec du coup le report d’un an environ l’engagement de cette enveloppe.

Je vous avais suggéré, lors de la session sur les orientations, d’engager ce budget sur d’autres projets plus légers en attente qui apporteraient des améliorations sur certains axes. Vous m’aviez « gentillement » répondu (je mets des guillemets) qu’étant donné les délais d’instruction il s’agissait certainement d’une boutade …

Comme vous le savez je siège dans la commission n°7 des infrastructures routières. Nous échangeons régulièrement avec les services. Suite à cette intervention je les ai précisément réinterrogés sur cette question des délais pour ces petits projets. Réponse : effectivement pour certains dossiers en attente (pour lesquels le foncier est déjà acquis, et pour lesquels il n’y a pas de procédure), le projet peut être mis en chantier très rapidement en 6 mois.

Si je reviens sur cette question, c’est aussi pour rappeler qu’un important chantier programmé à hauteur de 14 M€ a été stoppé il y a 2 ans sur la RN 782 au Nord-Ouest du Département et que vous aviez désormais l’opportunité d’apporter des compensations par l’amélioration d’axes existants sur ce secteur.

Je vous remercie.

Christian DERRIEN

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK