Return to site

Insertion/

Florence PRUNET

Monsieur le Président, chers collègues,

Je souhaite intervenir dans le cadre des orientations budgétaires sur les moyens dédiés à l’insertion. Le budget alloué à l’insertion et l’emploi est conséquent, notamment par le versement du RSA.

Ce versement est obligatoire pour le Département, mais le Département doit également mettre en œuvre une politique d’insertion destinée à favoriser le retour à l’emploi, politique particulièrement essentielle pour espérer voir le nombre de bénéficiaires du RSA diminuer. Il faut donc accorder des moyens pour cette politique d’insertion.

Or, à la lecture du budget primitif 2016, on observe une baisse de ces moyens, notamment en ce qui concerne les aides directes aux personnes en difficulté d’insertion.

En effet, la part des moyens alloués aux actions destinées à la mobilisation sociale et professionnelle des personnes, équivalait à 13 % de la dépense RSA + Insertion au budget primitif 2013.

Dans le budget primitif 2016, cette part s’est réduite à 9 %. Cela signifie que les sommes dédiées à l’insertion sont de moins en moins importantes et cela ne va pas dans le bon sens au regard du nombre d’allocataires concernés.

Fixons comme objectif un véritable renforcement des moyens de la politique d’insertion, une politique ambitieuse capable de permettre un retour rapide à l’emploi.

Je vous remercie.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly