Return to site

Karine RIGOLE / Politique départementale en faveur des personnes âgées

Le schéma gérontologique départemental 2011-2015, prorogé jusqu’en 2017, a défini plusieurs orientations, parmi lesquelles :

 

  • Répondre au souhait de chacun de rester vivre chez soi :

Là, nous pouvons nous satisfaire de l’apport financier de l’Etat via la CNSA suite à l’entrée en vigueur de la loi ASV - Adaptation de la Société au Vieillissement, qui améliore sensiblement l’accompagnement de nos ainées à domicile, qui revalorise de l’APA, développe les résidences autonomie etc.

 

Le maintien à domicile, c’est aussi et surtout l’accompagnement dans la rénovation de l’habitat, et la mise en accessibilité de l’existant. C’est également un enjeu majeur à considérer dans les projets de construction. On ne peut se satisfaire de quelques appartements accessibles dans un collectif social par exemple. L’accessibilité est l’affaire de toutes les générations.

 

  • Concernant le déséquilibre constaté sur la partie sud-ouest du Morbihan :

Si le Programme interdépartemental d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie (PRIAC) permettrait de mobiliser 49 places complémentaires, nous aimerions connaître les critères d’obtention de places et les acteurs que vous pourrez prioriser.

 

  • A propos des Espaces Autonomie Séniors (EAS)

Ils permettent des actions d’informations, et de coordination, mais vous n’évoquez pas les actions d’évaluations essentielles dans la gestion de cas !

L’opportunité pour les EAS de se rapprocher des futures Plateformes Territoriales d’Appui (PTA) de l’ARS permettraient une action coordonnée entre les acteurs médicosociaux et les acteurs de santé.

 

Reste malgré tout un risque d’incompréhension du public dans la gestion de cas et la gestion de parcours. C’est encore énigmatique pour beaucoup de personnes usagères, seuls quelques techniciens savent l’expliquer !

 

Concernant le montage financier si je prends l’exemple du futur EAS du territoire lorientais, je note une enveloppe globale de 800 000 euros, dont 508 000€ soit 76%, répartis entre le Conseil Départemental et de l’ARS (Agence Régionale de Santé). J’aimerai connaître la part exacte de l’ARS. Et, je précise que le reste du financement est à la charge des communes (y compris les frais de fonctionnement).

 

Relayant aussi la voix des usagers, nous avons régulièrement regretté le manque d’accessibilité et le fonctionnement centralisé de la MDA, qui aboutit à ce que 80% des personnes s’y rendant habitent autour de Vannes.

J’entends que les EAS seraient une porte d’entrée pour toutes les premières informations souhaitées dans le domaine du handicap. Nous serons vigilants quant à la proximité de cet accompagnement spécifique.

 

 

Pour 2017, nous voulons porter 3 priorités :

 

1/ Une vigilance quant au prochain schéma de l’autonomie, pour qu’il ne soit pas une énumération d’actions à mener, mais avec une réelle prise en compte des parcours de vie des personnes âgées et des personnes handicapées. Nous pourrons y répondre seulement en évaluant au maximum les situations sur le terrain.

 

2/ Une vigilance sur le sujet de la dématérialisation et l’ouverture d’un portail internet dédié aux usagers. Grande vigilance !

Nous allons nous adresser à un public âgé, et un public en situation de handicap. Le défenseur des droits met en garde contre la fracture numérique. Evitons l’écueil de renvoyer systématiquement les appelants vers internet ! Le principe d’égalité d’accès aux services publics doit être respecté, en particulier pour les publics moins connectés qui représentent une partie non négligeable de la population. Conservons les lieux d’accueil physique, soyons vigilants dans les localisations et les créneaux d’ouverture.

 

3/ Enfin, vigilance quant aux services d’aides à domicile qui vivent des moments difficiles. Nous attendons le soutien financier du Département dans les situations critiques, et une réflexion globale avec les partenaires publics et privés, cela en lien aussi avec la conférence des financeurs.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly