Return to site

Politique départementale de l’Habitat - Guénaël ROBIN

Monsieur le Président, chers collègues,

Je profite de ce rapport sur la politique départementale de l’habitat pour évoquer les difficultés rencontrées par les communes du Morbihan intérieur pour maintenir un parc de logements sociaux attractif.

Chaque mois, en commission permanente, nous accordons des subventions aux bailleurs sociaux pour la construction de nouveaux logements. Les programmes sont essentiellement concentrés sur la bande côtière et  les villes, pourtant les besoins existent aussi ailleurs.

Nous savons bien qu’il ne faut pas construire sans avoir la certitude d’avoir des candidats à la location. Mais pourquoi ne parvient-on pas à construire quand il y a de la demande, quand il existe des listes d’attente pour l’accès à ces logements sociaux?

Le problème se pose aussi, quand une commune fait appel à l’établissement public régional foncier de Bretagne (l’EPRF), pour un accompagnement dans une procédure d’acquisition foncière, où la collectivité  doit s’engager à construire 20% de logements sociaux. C’est aujourd’hui impossible pour bon nombre de communes rurales car les exigences des bailleurs sociaux sollicités sont bien trop élevées.

En règle générale les subventions sont attribuées aux projets qui respectent les critères de la politique départementale. En matière d’habitat aussi, nous pensons qu’il est possible d’inciter les bailleurs sociaux à mieux répartir leur présence sur le territoire.

Je vous remercie.

Guénaël ROBIN

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly