Politique départementale en faveur des personnes âgées

Monsieur le président, chers collègues,

Nous ne pouvons bien sûr qu’approuver les subventions liées à l’investissement pour les reconstructions et restructuration des établissements du champ médico-social.

Nous devons nécessairement faire preuve d’innovation quant à l’accompagnement de nos ainées morbihannais…avec l’ARS à nos côtés lorsqu’il s’agit de prise en charge du soin.

MAIS, la question du personnel, des ressources humaines, des professionnels valorisés, doit être aussi l’une de nos priorités comme celles de l’ARS.

Nous connaissons déjà ce sujet délicat des conditions de travail et de recrutement…chacun à nos niveaux, nous sommes intervenus et nous nous inquiétons.

En cette rentrée, nous nous inquiétons plus encore…

Je souhaite me faire porte-parole des professionnels de l’aide, des soins et des services de la personne âgée…

Un courrier de l’Union nationale de Bretagne de l’aide des soins et des services aux domiciles qui rassemble 46 organismes gestionnaires de services à but non lucratif qui emploient 4300 salariés sur l’ensemble du territoire breton…nous alerte, élus, institutions, autorités de tutelles…

Alerte Mr le président…. alerte sur l’accompagnement de nos ainés à domicile et dans les structures….

Nous manquons de personnels, nous peinons à recruter, turn over trop important, métiers peu valorisés, métiers pénibles, isolement des accompagnants à domicile.

Il est primordial que le secteur soit en capacité de recruter au quotidien les professionnels dont il a besoin et plus encore que les métiers du soins et de l’aide à domicile soient considérés …par les départements et l’ARS.

L’hôpital, les urgences font grève….le secteur des maisons de retraite et encore plus de l’aide à domicile se taisent…mais l’épuisement est plus que palpable …

Alerte Monsieur le Président…

Karine MOLLO

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK