Politique en faveur de la culture

Monsieur le Président, chers collègues,

Je profite de ce rapport pour interpeller le Département sur sa politique culturelle en faveur du soutien à la langue bretonne. Certes, plusieurs actions allant dans le bon sens sont à souligner comme celle de la mise à disposition des locaux de l'ancienne gendarmerie au profit de l'école Diwan. Mais le soutien réel et actif en faveur d'une langue se mesure par son intégration au quotidien, dans son usage et sa présence régulière au sein du fonctionnement de la collectivité. Je rappelle simplement aujourd'hui, et on pourra y revenir de manière plus précise à une autre occasion, le dispositif proposé aux collectivités par la charte « Ya d’ar Brezhoneg », dont l'objectif est l'introduction progressive, par étapes, du bilinguisme notamment dans les documents édités par la collectivité. Aujourd'hui près de 200 communes et 14 communautés de communes et agglomérations, dont Vannes et Lorient en sont signataires et sont donc engagés très concrètement dans un soutien et un usage quotidien du breton.

Aujourd'hui, je tenais surtout à attirer l'attention de notre Assemblée sur le rôle que nous pouvons jouer de manière active en direction des plus jeunes, notamment par le soutien à l'ouverture des classes bilingues au sein des collèges. Une demande forte s'exprime depuis plusieurs années dans le nord-ouest du département, sur le canton de Gourin, pour la consolidation de la filière bilingue qui se structure aujourd’hui par une sensibilisation dès la petite enfance, en micro-crèche, puis en école maternelle et élémentaire. Tous ces efforts aujourd'hui s'arrêtent aux portes du collège.

Le Conseil académique des langues régionales (CALR), dans lequel siègent les représentants des Départements, s'est réuni en septembre dernier afin d'établir la carte des pôles bilingues. Il apparaît que, malgré la dynamique engagée, aucune ouverture de classe bilingue n'ait été envisagée pour le collège de Gourin. Il est vrai que le département du Morbihan n'était pas représenté à l'occasion de ce CALR.

Aujourd'hui les différents acteurs de la communauté éducative sont fortement mobilisés car le Conseil académique des langues régionales doit se réunir à nouveau le 19 janvier prochain. Nous souhaiterions que le Département du Morbihan s’engage sur cette question grâce à un soutien appuyé en faveur de cette création de classe bilingue.

Je vous remercie.

Christian DERRIEN

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly