Politique en matière de Ressources humaines

Monsieur le Président, Chers Collègues,

 

Vous proposez aujourd’hui, dans ce rapport, de supprimer 75 postes au Département.

Ils étaient précédemment gelés, mais, nous comprenons bien que ce gel ne laissait aucun doute sur votre volonté de suppression.

 

Pouvez-vous nous dire ce que recouvrent ces 75 suppressions ? et pour quels motifs ?

 

Parce qu’il y a comme un décalage avec ce que vivent de nombreux Morbihannais. En effet, nous constatons suite à une remontée de terrain de plusieurs élus locaux, que le Département a retiré énormément de postes d’assistantes sociales par exemple, alors que ce n’est vraiment pas le bon moment. La réduction des heures d’ouverture, les transferts de CMS en annexes n’ont pas été causés par une baisse de la demande ou de la fréquentation du public. Mais par un nombre insuffisant d’agents pour assurer le service.

En outre, je pense à des services comme la protection de l’enfance qui doivent faire face à une augmentation de leurs missions. Est-il prévu de renforcer les équipes ?

Deuxième question : de quelle manière notre collectivité va-t-elle prendre en compte les propositions des représentants du personnel ?

Les élections professionnelles se sont tenues il y a quelques jours, et la participation a progressé dans notre collectivité, avec 53%. Et pour la Commission administrative paritaire pour la catégorie B, la participation a été forte avec 74%. Nous y voyons une envie de s’exprimer, et de faire valoir les revendications des agents, avec une réelle co-construction paritaire.

 

Comptez-vous donc rencontrer les représentants du personnel afin d’entamer un dialogue social ? de connaître les réelles attentes des agents et de pouvoir construire ensemble des solutions pérennes pour l’institution.

Gaëlle LE STRADIC

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly