Return to site

Reconstruction du collège public Brizeux de Lorient - Gaëlle LE STRADIC

Monsieur le Président, Chers Collègues,

 

Pour démarrer ce mandat départemental, on ne pouvait espérer une meilleure symbolique : nouveau mandat, nouveaux élus, nouveau collège !

 

A la vue des éléments techniques du dossier, cette décision de reconstruire le collège Brizeux du centre-ville de Lorient apparaît comme une évidence tant d’un point de vue géographique (un collège public central, assurant la mixité sociale du territoire) que d’un point de vue technique (les autres solutions envisagées – déconstruction partielle ou travaux sur les fondations – n’étaient pas viables à long terme).

Même si le sujet du collège Brizeux était présent à Lorient depuis de nombreuses années et marquait de manière négative les esprits vis-à-vis du Département, la nouvelle mandature constitue indéniablement un tournant quant à la méthode employée et la prise de décision accélérée.

 

Si la volonté de reconstruire le collège a évidemment été saluée par l’ensemble des acteurs – et c’était bien le point positif qu’il a fallu garder en mémoire–,  cela nécessitait pour la durée des travaux, de « délocaliser » le collège.

La solution Merville / Dupuy, proposée par la mairie de Lorient, soutenue par les parents d’élèves et les enseignants a été avalisée par le Département et rendue possible par la mobilisation de la communauté éducative mais aussi par la volonté des élus en charge de ce dossier.

 

La concertation permanente entre la ville de Lorient et le Département et la mobilisation réactive des services départementaux ont permis très rapidement de résoudre les difficultés logistiques et techniques pour rendre cette solution du centre-ville réalisable et ainsi envisager une rentrée 2015 sereine dans de bonnes conditions d’enseignement. Car là est bien l’essentiel : il ne faut pas oublier que nous ne parlons pas seulement de bâti mais bien de moyens nécessaires à l’avenir des futures générations.

 

J’espère que cette méthode prévaudra pour le suivi de ce dossier et permettra une construction exemplaire, qu’elle prévaudra à chaque fois sur les prochains dossiers de «collège», afin de permettre une meilleure anticipation des travaux ou décisions à prendre sur l’ensemble du territoire et prévaudra de manière plus générale sur l’ensemble des projets départementaux.

 

Je vous donne donc rendez-vous, Monsieur le Président, chers collègues, à la rentrée 2018 pour l’inauguration du nouveau collège Brizeux !

 

Je vous remercie.

 

Gaëlle LE STRADIC

Monsieur le Président, Chers Collègues,

Pour démarrer ce mandat départemental, on ne pouvait espérer une meilleure symbolique : nouveau mandat, nouveaux élus, nouveau collège !

A la vue des éléments techniques du dossier, cette décision de reconstruire le collège Brizeux du centre-ville de Lorient apparaît comme une évidence tant d’un point de vue géographique (un collège public central, assurant la mixité sociale du territoire) que d’un point de vue technique (les autres solutions envisagées – déconstruction partielle ou travaux sur les fondations – n’étaient pas viables à long terme).

Même si le sujet du collège Brizeux était présent à Lorient depuis de nombreuses années et marquait de manière négative les esprits vis-à-vis du Département, la nouvelle mandature constitue indéniablement un tournant quant à la méthode employée et la prise de décision accélérée.

Si la volonté de reconstruire le collège a évidemment été saluée par l’ensemble des acteurs – et c’était bien le point positif qu’il a fallu garder en mémoire–,  cela nécessitait pour la durée des travaux, de « délocaliser » le collège.

La solution Merville / Dupuy, proposée par la mairie de Lorient, soutenue par les parents d’élèves et les enseignants a été avalisée par le Département et rendue possible par la mobilisation de la communauté éducative mais aussi par la volonté des élus en charge de ce dossier.

La concertation permanente entre la ville de Lorient et le Département et la mobilisation réactive des services départementaux ont permis très rapidement de résoudre les difficultés logistiques et techniques pour rendre cette solution du centre-ville réalisable et ainsi envisager une rentrée 2015 sereine dans de bonnes conditions d’enseignement. Car là est bien l’essentiel : il ne faut pas oublier que nous ne parlons pas seulement de bâti mais bien de moyens nécessaires à l’avenir des futures générations.

J’espère que cette méthode prévaudra pour le suivi de ce dossier et permettra une construction exemplaire, qu’elle prévaudra à chaque fois sur les prochains dossiers de «collège», afin de permettre une meilleure anticipation des travaux ou décisions à prendre sur l’ensemble du territoire et prévaudra de manière plus générale sur l’ensemble des projets départementaux.

Je vous donne donc rendez-vous, Monsieur le Président, chers collègues, à la rentrée 2018 pour l’inauguration du nouveau collège Brizeux !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly