Travaux dans les collèges

Monsieur le Président, chers collègues,

Depuis quelques années le département investit dans les collèges. Avec la construction de nouveaux établissements, des restructurations, des travaux de mise en accessibilité. Construire, restructurer pour s’adapter et répondre aux besoins, c’est très bien mais il faut aussi s’occuper des collèges anciens.

 

Il faudrait, pour reprendre un thème cher à mon collègue Laurent Tonnerre, avoir une ambition de performance énergétique pour tous nos collèges.

 

Les établissements anciens sont énergivores mais ils sont aussi moins attractifs du fait de leur vétusté, moins adaptés, et loin des standards d’aujourd’hui.

 

Les collèges publics morbihannais attirent moins que les collèges privés, c’est surprenant.

Les familles morbihannaises ont la chance de pouvoir choisir le collège de leur enfant. L’image qu’elles ont des collèges est souvent liée à la qualité des bâtiments, leur modernité, (et évidement aussi la réputation de l’établissement)… Le choix des familles tient parfois à peu de choses.

 

Il faut investir davantage encore dans les collèges puisque nous en avons les moyens, s’attaquer aux plus vétustes. Pour plus de performance énergétique et donc moins de frais de fonctionnement, pour les adapter aux exigences d’aujourd’hui, et améliorer leur esthétique et ainsi leur redonner de l’attractivité.

Depuis quelques années le département investit dans les collèges. Avec la construction de nouveaux établissements, des restructurations, des travaux de mise en accessibilité. Construire, restructurer pour s’adapter et répondre aux besoins, c’est très bien mais il faut aussi s’occuper des collèges anciens.

Il faudrait, pour reprendre un thème cher à mon collègue Laurent Tonnerre, avoir une ambition de performance énergétique pour tous nos collèges.

Les établissements anciens sont énergivores mais ils sont aussi moins attractifs du fait de leur vétusté, moins adaptés, et loin des standards d’aujourd’hui.

Les collèges publics morbihannais attirent moins que les collèges privés, c’est surprenant.

Les familles morbihannaises ont la chance de pouvoir choisir le collège de leur enfant. L’image qu’elles ont des collèges est souvent liée à la qualité des bâtiments, leur modernité, (et évidement aussi la réputation de l’établissement)… Le choix des familles tient parfois à peu de choses.

Il faut investir davantage encore dans les collèges puisque nous en avons les moyens, s’attaquer aux plus vétustes. Pour plus de performance énergétique et donc moins de frais de fonctionnement, pour les adapter aux exigences d’aujourd’hui, et améliorer leur esthétique et ainsi leur redonner de l’attractivité.

Je vous remercie.

Guénaël ROBIN

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK