Return to site

VAL D'OUST doit rester dans le canton de Moréac

- Florence PRUNET

 

 

 

 

 

Monsieur le Président, chers collègues,

Je souhaite intervenir au sujet de ce bordereau. Je le fais au nom de Guénaël Robin et de moi-même en tant que conseillers départementaux du canton de Moréac.

Ce bordereau appelle plusieurs remarques de notre part.

Le préfet nous demande de donner notre avis sur le rattachement de la commune nouvelle du Val D’oust. Vous proposez de la rattacher au canton de Ploërmel. La commune du Val D’Oust est née du regroupement de trois communes : Quily, Le Roc Saint André et La Chapelle-Caro le 1er janvier 2016.

La commune nouvelle devait faire le choix d’une communauté de communes, Le Roc Saint André et La Chapelle-Caro appartenant à La CCVOl et Quily à Josselin Communauté. Val D’Oust avait le choix entre ces deux communautés de communes et a décidé de rejoindre Josselin Communauté estimant que le bassin de vie était plus proche de Ploërmel que de celui de la future intercommunalité prévue avec Guer et La Gacilly.

La question du rattachement du canton ne s’est pas posée.

Si votre proposition était acceptée, 87% des habitants de Val D’Oust (La Chapelle-Caro et du Roc Saint André) changerait de canton et cela ne ferait que rajouter de la confusion à la confusion.

Le nouveau découpage des cantons est issu de la dernière réforme territoriale et a suscité sur notre territoire beaucoup d’incompréhensions. Il n’a pas toujours été bien perçu. Si votre proposition était acceptée, 87% des habitants de Val D’Oust (La Chapelle-Caro et du Roc Saint André) changerait de canton et cela ne ferait que rajouter de la confusion à la confusion.

Par ailleurs, nous estimons, et les chiffres le montrent qu’une modification des limites des cantons de Ploërmel et de Moréac accentuerait un déséquilibre des populations. Le premier objectif de ces nouveaux découpages des cantons était de faire en sorte que chaque canton ait tous à peu près le même nombre d’habitants. Or que constatons-nous ? En sortant la commune nouvelle du canton de Moréac, ce canton de Moréac n’aurait plus que 31340 habitants et celui de Ploërmel totaliserait alors 42255 habitants, un écart de plus de 10000 habitants ! La différence est importante et ne va pas dans le sens d’un équilibre territorial. De plus et vous l’avez indiqué dans ce bordereau, la population du canton de Ploërmel dépasserait la limite supérieure recommandée par le Conseil d’État, car elle serait supérieure à la population moyenne de plus de 20 %.

Nous pensons aussi que d’autres changements interviendront dans les mois à venir. Certaines communes pourraient demander à changer d’intercommunalités et pour autant, elles ne changeront pas de canton. Le problème se pose pour Val D’Oust car elle se trouve sur deux cantons différents. Mais, près de 9 habitants sur 10 (ceux du Roc saint André et de La Chapelle-Caro) sont actuellement dans le canton de Moréac

Pour toutes ces raisons, nous souhaitons vivement que la commune du Val D’Oust reste dans le canton de Moréac.

Nous vous remercions.

Florence PRUNET

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly