Créons un « Pass sport »

Monsieur le Président, chers collègues,

Depuis le début de l’année 2020, la crise sanitaire cause de sérieux dégâts sur l’économie, et les associations ne sont pas épargnées.

Et parmi elles, les 360 000 associations sportives au niveau national, qui sont particulièrement touchées.

Selon une enquête du Mouvement Associatif, pendant le premier confinement, 9 associations sportives sur 10 ont dû stopper leur activité ou la réduire à moins de 20% de leur activité habituelle.

A la sortie du premier confinement, la situation est restée précaire pour le secteur. Alors que les associations sportives tirent généralement un tiers de leurs recettes d’événements, l’immense majorité d’entre eux n’a pas pu avoir lieu.

La rentrée sportive de septembre ne s’est pas déroulée comme les autres années, les adhérents sont revenus timidement vers les clubs et la baisse des adhésions, qui était malheureusement prévisible, s’élève aujourd’hui au alentour de 30% par rapport à la saison dernière.

Aujourd’hui avec le deuxième confinement, de nombreux clubs sont de nouveau paralysés par les mesures de la situation sanitaire, arrêt des entraînements, des compétitions, fermeture des gymnases et piscines.

Si 2021 est attendue avec espoir, il semble évident que les clubs sportifs vont traverser d’ici un éventuel retour à la normale, une période très compliquée.

Le Président de la république a annoncé lors d’une visioconférence avec les acteurs du monde sportif la création d’un « Pass sport » en 2021 et il coûtera 100 millions d'euros à l'Etat.

Il sera ouvert aux jeunes de moins de 16 ans. Avec ce pass, bâti sur le modèle de ce qui se fait dans la culture, une partie du coût des nouvelles licences sera pris en charge en partie par l'Etat. Elles reviendront donc moins cher aux familles, notamment les plus défavorisées.

Cette mesure est prise afin de pallier la chute vertigineuse du nombre de licenciés dans les clubs, estimée à environ 30 % depuis le début de la crise au printemps.

Cela correspond à une baisse d'environ 4 millions de licenciés sur un total de 17 millions et tous les sports ou presque sont touchés.

Il est également prévu une campagne de sensibilisation à la pratique sportive, notamment le sport-santé, afin de redonner envie aux jeunes de refaire du sport.

Lors de notre débat d’orientation budgétaire, je suis intervenu sur une action expérimentale testée par le Département du Var le « Pass Sport Découverte » mais il n’a pas rencontré le succès escompté !

Peut-être que la présentation de ce projet n’a pas été bien compris, car vous m’avez fait une réponse budgétaire.

Mais à mon avis la question n’est pas là mais plutôt une question de volonté d’accompagner nos comités départementaux dans cette période difficile.

En fin de compte ce projet consiste à mettre en relation les comités départementaux et les collèges du Département pour créer un dispositif de promotion du sport pour les jeunes Morbihannais avec la mise en place de stages sportifs gratuits pendant les petites vacances.

Ces stages permettront aux jeunes collégiens de notre département de s’inscrire via les collèges pour participer à un ou deux stages encadrés par les comités départementaux et ensuite peut-être franchir le pas pour adhérer dans un club.

Nous pensons qu’il y a certainement une articulation à trouver avec la création au niveau national du « Pass Sport » et notre proposition de « Pass Sport Découverte » qui serait réservé pour les collégiens de notre département.

Je vous remercie.

Bruno BLANCHARD

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK