Vigilance sur l'externalisation des assistants maternels

Monsieur le président, chers collègues,

Nous souhaiterions revenir sur un point précis concernant la Protection Maternelle et Infantile : l’externalisation des agréments pour les assistantes maternelles. Le Département a fait le choix d’externaliser les agréments pour les assistantes maternelles. En 2017, nous vous avions interpellés lors d’une session sur plusieurs aspects liés à cette externalisation et notamment sur des points de vigilance quant à la qualité du service, la valeur de ces agréments ou encore la formation de ces assistantes maternelles.

Les agréments et aussi, depuis peu, les renouvellements d’agréments sont donc réalisés par un prestataire.

Ces renouvellements sont souvent perçus par les assistantes maternelles comme des moments anxiogènes. Ils le sont davantage depuis leur externalisation et de nombreuses incompréhensions viennent se rajouter.

En effet, un avis défavorable de l’organisme prestataire peut donner lieu au final à un renouvellement d’agrément après ré-étude de la demande en commission.

En attendant cette décision finale, ces professionnelles (majoritairement des femmes) s’interrogent sur la possibilité de poursuivre leur activité et vous pouvez imaginer la situation particulièrement inconfortable.

Elles ont l’impression de ne plus faire leur métier correctement.

Des modifications importantes au domicile des assistantes maternelles peuvent être demandées mais les explications attendues de leur part ne sont pas données par cet organisme prestataire. Certaines assistantes maternelles souhaitent aujourd’hui arrêter leurs activités à cause de cette externalisation et de l’incompréhension qu’elle génère.

Ces professionnelles ont besoin d’être rassurées rapidement sur l’importance de leur profession au service des familles du département, d’autant plus que leur nombre a fortement baissé depuis 2012 (5600 à 4000 environ en 2019).

Nous savons que les services de la PMI y travaillent actuellement, mais nous tenons à vous alerter sur ce sujet.

Florence PRUNET

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK